Lili pleure d’Hélène Bessette, diffusé sur Facebook tout au long de l’été 2019

Depuis le premier jour de l’été, les followers de la page Facebook d’Hélène Bessette ont une heureuse surprise pour les remercier de leur fidélité. Lili pleure, le premier roman publié aux éditions Gallimard en 1953, prix Cazes de la librairie Lipp en 1954, est dévoilé jour après jour avant sa réédition prochaine aux éditions du Nouvel Attila (label Othello).

C’est un cadeau, pour l’été, de la part de Patrick Brabant, fils cadet d’Hélène Bessette, et de Benoît Virot, notre éditeur adoré.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas un accès direct à ce réseau social, le GRP relaie dans cet article la page publique d’Hélène Bessette.

Voyons maintenant la page 1, livrée telle quelle à l’appréciation du lecteur, et peu importe ce que sera cette appréciation, le point important étant surtout de savoir si chez les lecteurs, chez une partie des lecteurs, cette page répond à un rêve lointain, découvre un horizon inespéré, si elle apporte une lumière particulière sur un monde vieux connu usé, lumière qui se répandra alors sur l’ensemble du livre. Un rideau tiré sur un Grand théâtre ou Guignol, la féérie d’un instant. Alors, c’est ainsi qu’il fallait voir le Monde ? Peut-être. (On ne vit que deux fois, Nouvel Attila, 2018, p. 57).

Si vous revenez ici chaque jour, vous aurez accès à l’intégralité du roman.

Bonne lecture.

https://www.facebook.com/Ida.Garance/